Un séchoir à maïs de nouvelle génération
  • Le porc français fait de l’ombre à la volaille

    La filière volaille française n’a pas encore fini de se faire peur et cette rentrée s’effectue « sous tension », ont dit jeudi les interprofessions de la dinde, du poulet et du canard, au Space. Sur les six premiers de 2014, l’embargo russe aurait indirectement entrainé une baisse de la consommation de viande de volaille de 2,3 % au profit du porc, selon Gilles Le Potier, délégué général des trois interprofessions. Il a aussi fermé les portes de Moscou à...
  • Tereos et la Fcava s’unissent dans la féculerie

    Tereos et la Féculerie coopérative agricole de Vic sur Aisne (Fcava) ont annoncé hier l’adhésion de cette dernière à Tereos. Leur objectif est de renforcer leur activité et de créer un acteur majeur de la filière féculière française. Le marché de la fécule de pomme de terre s’est ouvert aux importations depuis la fin des quotas de fécule en 2012, le rendant davantage volatile. Tereos est un opérateur majeur dans les sucres et l’amidon de céréales. La...
  • Cooperl signe un accord avec Labeliance Invest

    Cooperl Arc Atlantique a signé, mardi au Space, un accord avec la société d’investissement Labeliance Invest pour qu’elle intervienne en fonds propres dans des exploitations qui changent de main. Le leader français du porc (2 Mds€ de CA) veut anticiper l’accélération du nombre de départs en retraite de ses adhérents et l’augmentation du prix de transaction. Dès à présent, « il n’est pas rare de voir des exploitations se vendre autour de 1...
  • UKL va fournir 650 000 poulets export à Doux

    Les banques et fournisseurs d’aliments de la coopérative UKL, dans le Morbihan, ont décidé d’accompagner la relance de cet important producteur breton de volailles. Ils lui procurent près de 2,5 Me de crédits supplémentaires. Doux, qui pèse pour 40 à 50% dans le chiffre d’affaires d’UKL (146 Me), s’engage à lui commander 650 000 poulets par semaine (contre 400 000 aujourd’hui) et davantage à l’avenir. C’est ce qu’ont annoncé hier...
 

France & Union Européenne

Vendredi 19 septembre 2014

Boissons énergisantes : la taxe censurée

Le Conseil constitutionnel a censuré vendredi la taxe sur les « boissons énergisantes », jugeant que qu’elle ne touche que les boissons qualifiées d’« énergisantes » et non d’autres boissons disposant...

Vendredi 19 septembre 2014

Les IAA principales bénéficiaires du CICE

Avec 992 euros par salarié (contre 877 euros en moyenne dans l’industrie et 653 dans les services), l’agroalimentaire serait le premier secteur bénéficiaire du CICE en 2014 selon une étude Insee publiée ce jour. Selon...

Vendredi 19 septembre 2014

La volaille française à la conquête de la restauration

A l’occasion du Space, l’Association pour la promotion de la volaille française (APVF) a dressé un premier bilan de ses actions. Une quinzaine de contrats ont été signés ou sont en passe de l’être avec des transformateurs...

Vendredi 19 septembre 2014

Danone : FO-FGTA s’inquiète d’une désindustrialisation

Une délégation de la FGTA-Fo participe ce matin à la réunion du Comité d’information et de consultation chez Danone, indique un communiqué du syndicat de salariés. Et de souligner qu’il s’interroge « sur les mesures...

International

Vendredi 19 septembre 2014

Nestlé rallie 200 entreprises à son initiative pour l’emploi des jeunes

Nestlé a annoncé jeudi que 200 entreprises s’étaient ralliées à son initiative pour l’emploi des jeunes en Europe, s’engageant à créer plus de 100 000 opportunités, dont 20 000 d’ici 2016 pour mettre un pied dans la...

Jeudi 18 septembre 2014

Russie : Le groupe Cherkizovo augmente sa production porcine

Le groupe Cherkizovo a décidé d’investir 80 millions d’euros afin de développer la production porcine dans la région de Voronezh, selon Ubifrance. Présent depuis 8 ans dans la région, il y a déjà investi plus de 200 millions...


Vendredi 07 novembre 2008

Un séchoir à maïs de nouvelle génération


Après six mois de travaux, le Groupe Euralis a inauguré, fin octobre, à Barcelonne du Gers (Gers), un nouveau séchoir à maïs « respectueux de l’environnement ». 2,5 millions d’euros ont été investis dans cet outil, qui est « l’un des plus grands construits depuis dix ans dans le Sud-Ouest » et qui remplace un ancien silo.

Il utilise une technologie récente de séchage au gaz naturel, moins gourmande en énergie que celle installée dans l’outil précédent. Il permet, par ailleurs, de diminuer jusqu’à 80 % des émissions de poussières et de follicules.

Situé en pleine zone de production de maïs, le nouveau silo sécheur possède une capacité instantanée de séchage de 3 700 tonnes par jour, soit 1 500 tonnes supplémentaires. « Au total, ce sont 30 000 tonnes de plus qui pourront être traitées sur une campagne et n’auront pas à être transportées dans des silos plus éloignés, souligne Euralis. Soixante camions de transport de maïs humide seront ainsi économisés et autant d’émanations de gaz à effet de serre en moins. »

La société Euralis Céréales, qui regroupe les activités céréalières du groupe Euralis, collecte 650 000 tonnes de maïs humide auprès de 6 000 producteurs adhérents. Elle possède dix silos sécheurs capables de sécher quotidiennement 25 000 tonnes de maïs.

Fl. J.
Imprimer cet articleEnvoyer à un ami



Cours & Cotations
Pour obtenir les cours du jour, cliquez ci-dessous.
Mes favoris Toutes les cotations
Tendances du jour

L’accès aux tendances
est réservé aux abonnés.