Un séchoir à maïs de nouvelle génération
  • Unicor veut renforcer la valorisation de ses productions

    Réuni ce jour en AG, Unicor a annoncé des résultats globalement positifs malgré un contexte économique difficile avec un chiffre d’affaires groupe de 327 Me, en hausse de 13 M. Une croissance essentiellement due aux productions animales et végétales et à la distribution. « Notre participation au redressement d’Arcadie a également impacté nos résultats (ndlr : le résultat net groupe s’affichant à 1,36 Me) », indique Yves Bioulac, DG du groupe. Dans le (...)
  • Jus de fruits : les fabricants pénalisés par la baisse de l’euro

    La baisse de l’euro ne fait pas que des heureux. Les fabricants de jus de fruit alertent dans un communiqué, qu’elle « a renchéri mécaniquement de 25% le coût de leurs matières premières achetées sur les marchés internationaux en seulement un an ». Une hausse, dans un contexte d’approvisionnement déjà tendu, suite notamment aux conditions climatiques « désastreuses en 2014 » dans certaines zones de productions, occasionnant « de mauvais (...)
  • Le Min de Châteaurenard veut améliorer ses cotations

    Pour le Min de Châteaurenard (Paca), une bonne commercialisation des fruits et légumes de la région Paca passe notamment par une amélioration du fonctionnement des cotations. Un rapport du CGAAER (Conseil général de l’alimentation de l’agriculture et des espaces ruraux) publié le 24 mars, consacré à la mise en valeur des produits du secteur des fruits et légumes de Provence, préconise que le Min ait un rôle plus actif dans l’organisation du bassin de production. (...)
  • UFC-Que Choisir demande des règles obligatoires dans les Ehpad

    Alors que la loi sur le vieillissement a occulté le sujet, l’association UFC-Que Choisir demande ce jour aux parlementaires d’instaurer, dans le cadre de la Loi de Santé, une obligation réglementaire sur la qualité nutritionnelle et les rythmes des repas servis dans les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). « La dénutrition touche entre 450 000 et 700 000 personnes âgées en France. Entre 15 et 38% des résidents des Ehpad sont (...)
 

France & Union Européenne

Vendredi 27 mars 2015

Sucre : 1ère réunion du comité d’experts

En vue de l’expiration des quotas sucriers fin septembre 2017, Bruxelles a réuni hier pour la première fois le groupe d’experts. Plusieurs états membres ont demandé que soit discutée la possibilité d’aides couplées (...)

Vendredi 27 mars 2015

Fin des quotas laitiers : l’UE « vigilante »

La Commission européenne s’est engagée mercredi à « rester vigilante » face à de possibles « menaces » sur la filière laitière après l’abolition des quotas laitiers au 1er avril, mais a réaffirmé sa (...)

Vendredi 27 mars 2015

Baisse du résultat opérationnel de Bel

Dans un contexte économique toujours morose en Europe, et malgré les troubles observés sur certains marchés du Proche et Moyen-Orient, le groupe Bel a enregistré en 2014 une hausse de son chiffre d’affaires de 2,3% à 2,783 milliards (...)

Vendredi 27 mars 2015

Etiquetage nutritionnel : l’Ania dénonce une « provocation »

Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, a annoncé hier dans un communiqué avoir installé un groupe de concertation sur l’information nutritionnelle « afin de préparer dès à présent (...)

International

Vendredi 27 mars 2015

Le Gabon se dote d’un plan national d’investissement agricole

Le Gabon dispose désormais de son plan d’investissement agricole grâce à l’accompagnement d’institutions régionales et internationales comme la CEEAC, le NEPAD, la FAO et la Banque mondiale. Baptisé Plan national (...)

Jeudi 26 mars 2015

Des chercheurs développent des haricots résistants à la chaleur

Le Centre international d’agriculture tropicale, basé à Cali (Colombie) teste actuellement de nouvelles espèces de haricots résistant à de très fortes chaleurs pour faire face au changement climatique. « Cette découverte pourrait (...)


Vendredi 07 novembre 2008

Un séchoir à maïs de nouvelle génération


Après six mois de travaux, le Groupe Euralis a inauguré, fin octobre, à Barcelonne du Gers (Gers), un nouveau séchoir à maïs « respectueux de l’environnement ». 2,5 millions d’euros ont été investis dans cet outil, qui est « l’un des plus grands construits depuis dix ans dans le Sud-Ouest » et qui remplace un ancien silo.

Il utilise une technologie récente de séchage au gaz naturel, moins gourmande en énergie que celle installée dans l’outil précédent. Il permet, par ailleurs, de diminuer jusqu’à 80 % des émissions de poussières et de follicules.

Situé en pleine zone de production de maïs, le nouveau silo sécheur possède une capacité instantanée de séchage de 3 700 tonnes par jour, soit 1 500 tonnes supplémentaires. « Au total, ce sont 30 000 tonnes de plus qui pourront être traitées sur une campagne et n’auront pas à être transportées dans des silos plus éloignés, souligne Euralis. Soixante camions de transport de maïs humide seront ainsi économisés et autant d’émanations de gaz à effet de serre en moins. »

La société Euralis Céréales, qui regroupe les activités céréalières du groupe Euralis, collecte 650 000 tonnes de maïs humide auprès de 6 000 producteurs adhérents. Elle possède dix silos sécheurs capables de sécher quotidiennement 25 000 tonnes de maïs.

Fl. J.
Imprimer cet articleEnvoyer à un ami



Cours & Cotations
Pour obtenir les cours du jour, cliquez ci-dessous.
Mes favoris Toutes les cotations
Tendances du jour

L’accès aux tendances
est réservé aux abonnés.