Un séchoir à maïs de nouvelle génération
  • Le gouvernement tente d’apaiser les relations commerciales

    La table ronde du 23 octobre sur les négociations commerciales dans le secteur agroalimentaire s’est déroulée dans un climat « constructif », selon Stéphane Le Foll. Les différents acteurs saluent la volonté d’action du gouvernement. Celui-ci a en effet fait savoir qu’il saisirait l’Autorité de la concurrence sur les rapprochements entre centrales d’achats de la grande distribution, pour « que l’esprit de transparence règne »,...
  • Russie : plus de 50 M€ de pertes pour le bœuf européen

    Les abats et co-produits de bœuf en provenance de l’UE sont interdits d’exportation vers la Russie depuis le 21 octobre. Jusqu’ici épargnée, la vente d’abats et de graisse de bœuf à la Russie était en forte hausse depuis le début de l’année (+20% à 80 000 t), du fait de l’embargo sanitaire sur les viandes porcines, indique le SNIV-SNCP. Selon les derniers chiffres disponibles, portant sur la période janvier-août 2014, la vente de ces produits à la...
  • Nouvelle réunion ce jeudi matin contre la guerre des prix

    «40 représentants professionnels (dont E.Leclerc), 5 minutes chacun, un communiqué de presse diffusé avant même le début de la réunion… et c’est reparti pour un tour », voilà comme Michel-Edouard Leclerc résume à l’avance la réunion qui doit se tenir demain au ministère de l’agriculture entre fournisseurs et distributeurs sous l’arbitrage de Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron et Carole Delga. « Nous sommes en train de passer de la...
  • Coop de France Agroalimentaire a été baptisée au Sial

    Coop de France a lancé officiellement sa branche agroalimentaire au Sial. L’organisation avait monté une tribune hier après-midi où siégeait son président Philippe Mangin, le directeur général d’InVivo Thierry Blandinières et le délégué général de la fédération de distributeurs FCD Jacques Creyssel. Elle a reçu le Premier ministre Manuel Valls, qui a exprimé sa foi dans les IAA et leur lien au territoire, ainsi que ses attentes de la nouvelle organisation en...
 

France & Union Européenne

Vendredi 24 octobre 2014

Ventes en baisse chez Vranken-Pommery

Le numéro deux des producteurs de champagne, Vranken-Pommery, a vu son chiffre d’affaires atteindre 58 millions d’euros au troisième trimestre, en baisse de 8% par rapport à la même période en 2013, selon le communiqué publié jeudi...

Vendredi 24 octobre 2014

Recul du marché de la restauration en 2014

La consommation alimentaire hors domicile a enregistré en 2014 un chiffre d’affaires en baisse et 2015 s’annonce difficile pour ceux n’étant pas en phase avec les attentes du marché, selon des premières tendances du cabinet Gira...

Vendredi 24 octobre 2014

Jeunes agriculteurs entre à Interbev

« Nous l’attentions avec impatience, c’est chose faite depuis cette semaine ! Jeunes agriculteurs possède (enfin) un siège au sein du collège « producteurs » d’Interbev » se félicite le syndicat agricole...

Vendredi 24 octobre 2014

Vin : la production mondiale recule, la consommation se ressaisit

En 2014, la France redevient le premier producteur mondial de vin, avec 46,2 millions d’hectolitres, devant l’Italie, 44,4 Mhl. L’Espagne vient en troisième position, 37 Mhl , suivie des Etats-Unis qui maintiennent un bon niveau de...

International

Vendredi 24 octobre 2014

Récolte de canne à sucre en baisse au Brésil

Les usines qui ont terminé mi-octobre leur récolte de canne à sucre dans le Centre-sud du Brésil sont bien plus nombreuses cette année que l’an passé à la même date, ce qui laisse présager une production en baisse, a indiqué jeudi...

Vendredi 24 octobre 2014

Fonterra investit dans la poudre de lait

Le groupe laitier Fonterra prévoit d’investir 800 millions de dollars en Nouvelle-Zélande, dans son usine Studholme, pour construire deux nouvelles tour de séchage hautement compétitives....


Vendredi 07 novembre 2008

Un séchoir à maïs de nouvelle génération


Après six mois de travaux, le Groupe Euralis a inauguré, fin octobre, à Barcelonne du Gers (Gers), un nouveau séchoir à maïs « respectueux de l’environnement ». 2,5 millions d’euros ont été investis dans cet outil, qui est « l’un des plus grands construits depuis dix ans dans le Sud-Ouest » et qui remplace un ancien silo.

Il utilise une technologie récente de séchage au gaz naturel, moins gourmande en énergie que celle installée dans l’outil précédent. Il permet, par ailleurs, de diminuer jusqu’à 80 % des émissions de poussières et de follicules.

Situé en pleine zone de production de maïs, le nouveau silo sécheur possède une capacité instantanée de séchage de 3 700 tonnes par jour, soit 1 500 tonnes supplémentaires. « Au total, ce sont 30 000 tonnes de plus qui pourront être traitées sur une campagne et n’auront pas à être transportées dans des silos plus éloignés, souligne Euralis. Soixante camions de transport de maïs humide seront ainsi économisés et autant d’émanations de gaz à effet de serre en moins. »

La société Euralis Céréales, qui regroupe les activités céréalières du groupe Euralis, collecte 650 000 tonnes de maïs humide auprès de 6 000 producteurs adhérents. Elle possède dix silos sécheurs capables de sécher quotidiennement 25 000 tonnes de maïs.

Fl. J.
Imprimer cet articleEnvoyer à un ami



Cours & Cotations
Pour obtenir les cours du jour, cliquez ci-dessous.
Mes favoris Toutes les cotations
Tendances du jour

L’accès aux tendances
est réservé aux abonnés.