Identification Abonnement
La CAPL cultive du quinoa en Anjou
  • Triskalia va augmenter le niveau de ses investissements

    Les fortes turbulences vécues par les 18 000 adhérents de Triskalia se sont traduites par un léger fléchissement de son chiffre d’affaires à 2,037 milliards d’euros (2,096 milliards en 2014) et de son résultat net (22,4 millions contre 23,9 millions). Pour autant, ses capacités d’autofinancement sont restées intactes (44,5 millions d’euros dans l’année), portant ses fonds propres à 310 millions d’euros. Présent dans l’ensemble des productions (...)
  • Sanders Ouest acquiert Nutripalm auprès d’Euralis

    Au 1er septembre, la société Sanders Ouest sera propriétaire de l’usine de fabrication d’aliments pour canards (75 000 tonnes produites) du groupe coopératif Euralis à Boussay, en Loire-Atlantique. Sanders, filiale du groupe Avril spécialisée en nutrition animale, annonce dans un communiqué l’accord portant sur la cession de la société Nutripalm, dont l’unique site de production est à Boussay. Contactés, ses services n’en révèlent pas le montant. (...)
  • Le groupe d’aucy confirme son redressement

    Coopérative polyvalente fortement spécialisée dans le légume-industrie, le groupe d’aucy (22) a confirmé en 2015 son redressement après avoir restructuré son activité les trois années précédentes par abandon de sa branche porc (Gad). La baisse de son chiffre d’affaires de 250 millions à 1,316 milliard d’euros correspond à son retrait stratégique de son activité industrielle déficitaire. A périmètre constant, il est quasi stable (- 14 Me), et ce en dépit du (...)
  • La bourse de Chicago va coter le blé européen

    Des contrats à terme sur le blé européen, cotés en euro, s’ouvriront le 12 septembre à la bourse de Chicago, annonce l’opérateur boursier CME Group du CBOT (Chicago board of trade). Seuls des blés américains sont cotés à ce jour à Chicago. Le blé européen sera intermédiaire entre blé meunier et fourrager. Sa référence de livraison sera Rouen, premier port européen exportateur de blé. D’autres points de livraison seront référencés en France par le CBOT. Ces (...)
 

France & Union Européenne

Vendredi 24 juin 2016

Le Brexit a été voté, et maintenant ?

Les britanniques ont voté hier à 51,9% en faveur d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Les résultats montrent un pays divisé avec Londres, l’Ecosse et l’Irlande du Nord qui voulaient rester, tandis que le (...)

Vendredi 24 juin 2016

Porc : un prix 2015 inférieur de 15,4 % au prix 2013

Les éleveurs de porcs français ont continué de boire la tasse en 2015 avec un prix de référence du Marché du Porc Breton (MPB) de 1,268 euro en prix de base, inférieur de 6,7 % à la référence de 2014 et de 15,4 % à celle de 2013, ont (...)

Vendredi 24 juin 2016

Plan protéines : un premier bilan en France

Le comité de suivi du plan protéines végétales 2014-2020, ayant pour ambition de réduire la dépendance protéique de la France et renforcer la compétitivité des cultures de légumineuses, s’est réuni le 22 juin 2016 pour faire un (...)

Vendredi 24 juin 2016

Elevage : 10 000 demandes pour l'aide à l'investissement

Les éleveurs ont été 10 000 à demander à bénéficier d'une aide à l'investissement, dans le cadre du plan de soutien à l'élevage mis en place l'an dernier par le gouvernement. « Début juin 2016, 10 000 dossiers d'aide à (...)

International

Vendredi 24 juin 2016

Afrique du Sud : nouvelles conditions pour exporter des ovoproduits

Les autorités vétérinaires sud-africaine et française ont finalisé les négociations engagées en 2015 concernant les conditions sanitaires pour les exportations d’ovoproduits français vers l’Afrique du Sud, informe Business France. (...)

Jeudi 23 juin 2016

Le Brésil va importer des haricots, dont le prix a flambé

Le président par intérim du Brésil, Michel Temer, a autorisé mercredi la libération des importations de haricots, aliment de base des Brésiliens dont le prix a explosé en raison de gelées, suite à une campagne sur Twitter. Le prix de (...)


Jeudi 07 janvier 2010

La CAPL cultive du quinoa en Anjou


La coopérative et Abbottagra montent une filière locale de production de la graine venue des Andes.


Américain d’origine, Jason Abbott, ancien chef de produit asperge chez Vilmorin, a créé la société Abbottagra en 2008. Son objet : innover dans le domaine du végétal spécialisé, à partir d’une ferme expérimentale de 14 ha sur l’Anjou Végéparc de Longué-Jumelles (49). Abbottagra s’emploie notamment à implanter une filière quinoa en Anjou. Cette plante, cultivée sur les hauts plateaux boliviens et péruviens, remporte un joli succès à l’import, du fait de sa valeur nutritive et de son intérêt pour les allergiques, puisqu’elle est sans gluten. Partenaire de l’université néerlandaise de Wageningen, qui a obtenu des variétés de quinoa adaptées à l’Europe, Jason Abbott a sollicité la coopérative agricole des Pays de Loire (CAPL) pour des essais grandeur nature. Au printemps, une douzaine d’adhérents a introduit la plante sur 100 ha. 150 tonnes de graines de quinoa ont été récoltées en septembre, soit moins qu’escompté. « Cette culture reste un défi au niveau agronomique mais ces résultats sont encourageants », note Jason Abbott. D’autant que plusieurs industriels ont fait part de leur intérêt pour le produit. Labellisé par le pôle Végépolys sous le nom « Les petites boules de fort », le projet va être soutenu par la Région. Abbottagra et la CAPL se donnent trois ans pour construire une filière rentable.
Thierry Goussin
Imprimer cet articleEnvoyer à un ami



Tendances du jour

L’accès aux tendances
est réservé aux abonnés.